Les droits d’auteur et les polices

Tout comme les images, les polices ont leurs propres droits.
Lorsque vous cherchez une police, vérifiez que vous ayez le droit de l’utiliser !
Choisir la bonne police de caractères est un élément essentiel dans la réussite d’un support de communication. Les lettres de l’alphabet sont en fait des images qui peuvent être protégées par les droits d’auteur.

Il existe toute une variété de polices de caractère dites « gratuites » en téléchargement sur de nombreux sites. Attention, le « gratuit » n’est pas toujours gratuit. Certaines polices dites « gratuites » sont uniquement autorisées pour un usage privé et non destinées à des fins commerciales.
Veillez à bien lire les mentions légales avant de télécharger une police qui vous inspire : il faut toujours rester prudent et être bien au clair concernant les droits et les obligations mentionnés dans le contrat de licence et s’assurer que les fichiers proviennent d’une source sûre (il existe des polices illégalement copiées ou clonées).

Le plus sûr est évidemment d’acheter la licence…

TROUVER LA BONNE POLICE…

Voici quelques astuces pour choisir la bonne police.
Pour rendre un document bien lisible, on utilise plutôt une police « bâton » à la différence d’une police à empâtements. Certaines polices ne comportent pas de caractères avec accents ou de caractères spéciaux (€, %, …), cela sera restrictif lors de votre mise en page et vous posera problème lors de votre rédaction (obligation d’utiliser une autre police pour certains caractères).
Pour la bonne lecture d’un document, n’utilisez jamais plus de 5 polices différentes sur une même page.
Pour conclure, ayez la même vigilance que pour les images, les choix de polices sont tout aussi importants !